mon parcours

Formation :​​​​​​​

  • Maîtrise en droit des affaires, Mention Bien, obtenue 2001 à Lille 2,
  • Diplôme Universitaire de droit du e-commerce et du numérique, Mention Bien, obtenu également en 2001 à Lille 2,
  • Diplôme d'Etudes Approfondies en Droit de la propriété littéraire, artistique et industrielle obtenu en 2002 à Paris II, Assas
    Activités diverses :
    • Membre des commissions Entreprise, Innovation et Propriété Intellectuelle du Barreau de Lyon,
    • Membre de l'ACE, Association dédiée aux avocats d'affaires,
    • Membre du GRAPI (Groupe Rhône-Alpes pour la protection de la propriété intellectuelle),
    • Expert auprès de l'Institut National de la Propriété Industrielle.


    Fascinée par le « boom » de l’Internet au début des années 2000, j’ai suivi, en parallèle de mes études de droit des affaires, une formation en droit du « cyberespace ». Il s’agissait des prémices du droit du numérique et du e-commerce.

    L’économie du numérique ayant accentué l’importance de la protection et de la valorisation du patrimoine immatériel, j’ai poursuivi mon cursus avec une formation en droit de la propriété littéraire, artistique et industrielle.

    J’ai ensuite rejoint un Cabinet de conseil en propriété industrielle spécialisé en transfert de technologies. C’est ainsi que j’ai été amenée à travailler sur l’élaboration de dossiers d’appel d’offres en matière informatique ainsi sur la rédaction de la documentation juridique de l’Agence pour la Protection des Programmes (APP).

    Afin de développer une approche plus « business », j’ai rejoint des cabinets d’avocats d’affaires à Lille, Grenoble et Lyon.

    J’ai ainsi été amenée à conseiller et à défendre des entreprises de toutes tailles, de la TPE au grand groupe, exerçant
     dans des secteurs diversifiés tels que le numérique, les télécommunications, la grande distribution, la franchise et l'industrie.

    Mes interventions ont souvent impliqué des relations avec l'étranger, tel que l'Inde, les Etats-Unis, l'Allemagne, le Danemark, l'Italie, le Portugal.

    Encouragée par ce parcours à la fois "pointu" et "transversal", j'ai finalement eu le plaisir de créer le cabinet NOVALIA.

    Depuis, je travaille
     en collaboration avec des avocats partenaires pour toute demande ou problématique nécessitant des compétences complémentaires.